L’armée israélienne a tué samedi matin huit membres d’une même famille, et en a blessé six autres, à Djabalya, dans le nord de la bande de Gaza.

Toutes ces personnes, dont des femmes et des enfants, appartiennent à la famille Abed Rabbo, celle du leader palestinien modéré Yasser Abed Rabbo.

Né à Jaffa en 1944, Yasser Abed Rabbo a été, au cours des dix dernières années, l’un des principaux négociateurs palestiniens au sein de l’OLP.

Il est entre autres l’artisan, côté palestinien, de l’initiative dite « Accord de Genève », un texte signé en 2003 avec des personnalités israéliennes dites « de gauche » ou « pacifistes ». Le texte, généreux pour Israël puisqu’il comportait quasiment un renoncement au droit au retour des réfugiés palestiniens, avait été salué par Yasser Arafat, mais refusé par Sharon, et l’initiative avait fait long feu.

Cettte même mouvance auto-proclamée « Camp de la paix israélien », avec des intellectuels comme Amos Oz ou une association comme La Paix Maintenant, approuve aujourd’hui bruyamment la sauvage agression déclenchée depuis maintenant quinze jours par Israël, tout comme elle avait approuvé le déclenchement de la guerre contre le Liban en 2006.

Saura-elle avoir une larme, ne serait-ce que de crocodile, pour la famille de son « partenaire » palestinien Yasser Abed Rabbo ? Ce n’est même pas sûr.

http://www.geostrategie.com/1186/israel-massacre-la-famille-de-yasser-abed-rabbo