De passage ce jeudi à Alger, le Secrétaire d’Etat américain John Kerry s’est réjouit de voir que l’élection présidentielle algérienne se déroule en toute « transparence ».

Longtemps attendue, la visite du Secrétaire d’Etat américain John Kerry a finalement lieu ce jeudi, soit durant la deuxième semaine de la campagne présidentielle. Et calendrier oblige, ce représentant de la diplomatie américaine ne pouvait éviter de s’exprimer sur le processus électoral en cours dans le pays.

Lors d’une allocution prononcée à l’ouverture de la deuxième session du dialogue stratégique algéro-américain, John Kerry a affirmé ce jeudi que les Etats-Unis se « réjouissent de voir le processus de l’élection présidentielle se dérouler dans la transparence ». Il a ajouté : « l’Algérie est un pays qui veille à l’épanouissement de son peuple et de sa société civile ».

Ces déclarations ne manqueront pas de faire réagir les opposants au 4è mandat d’Abdelaziz Bouteflika, qui dénoncent depuis l’officialisation de la candidature du Président un processus électoral tronqué et entaché par des fraudes.

Avec APS