Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé, hier, un message au peuple algérien à l’occasion de la Journée nationale du chahid. Hormis les rappels sur le combat du peuple algérien lors de la guerre de libération, le chef de l’Etat a appelé les Algériens à faire face aux complots des forces étrangères en participant massivement aux prochaines élections.

Hormis le discours standard sur le combat du peuple algérien durant la guerre de libération et les hommages à l’Armée nationale populaire, le président Bouteflika a mis en garde les Algériens contre des complots ourdis contre notre pays: «Nous sommes conscients et convaincus que notre peuple, dans toute sa composante et notamment sa jeunesse, pétri d’un esprit nationaliste infaillible puisé dans les sacrifices de nos valeureux Chouhada ne succombera pas à des machinations et autres complots ourdis outre mer et relayés par divers supports médiatiques».

Pour le président de la République, il n’est pas question de laisser ces puissances, qui tentent d’exploiter les effets d’une crise née de la chute des prix du pétrole, semer le désordre et le chaos dans le pays, ajoutant que les mesures prises dernièrement par le gouvernement, visent à sortir le pays de cette crise et le faire briller dans le concert des nations. «Par la rationalisation de nos dépenses, l’amélioration de la gouvernance de notre pays, la mise en œuvre des différentes réformes prévues et la promotion de la valeur du travail, valorisée par l’Islam, l’Algérie viendra à bout de la crise à laquelle elle est confrontée du fait des fluctuations des marchés internationaux et se hissera, par l’aide d’Allah, au rang des pays émergents pour réaliser ainsi le rêve des nos valeureux chouhada et parachever la déclaration de la glorieuse révolution du 1er novembre ».

Tout en mettant en avant «un système institutionnel dans lequel se cristallisent les valeurs de liberté et de souveraineté populaire puisées dans la lutte armée et dont le caractère démocratique a été raffermi à travers les enrichissements constitutionnels successifs», le président Bouteflika a exhorté les Algériens à se rendre massivement aux bureaux de vote le 4 mai prochain. «Je voudrais saisir cette occasion pour exhorter les enfants de mon pays à exercer leur droit pour choisir leurs représentants en se rendant massivement aux urnes dans le cadre des garanties prévues par la constitution et la loi consacrant le respect de leur choix libre et souverain».

Massi M.