Jeunesse algérienne

Depuis 1999 et une décision de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le 12 août est la journée internationale de la jeunesse. L’occasion pour la rédaction d’Algérie-Focus d’égrener les dix raisons d’être optimiste lorsque l’on est un jeune Algérien.

Raison n°1

L’avenir semble plus serein depuis que l’Algérie a remboursé sa dette au FMI. Avec un taux d’endettement quasi-nul, le pays peut désormais préparer l’avenir en toute indépendance. Et même se permettre d’effacer l’ardoise d’autres pays amis.

Raison n°2

Réussir dans les affaires n’est plus un cap indépassable. De nombreuses success stories prouvent qu’avec du talent et beaucoup de travail, le jeune Algérien peut monter des projets couronnés de succès.

Raison n°3

D’ici 2025, l’Algérie sera une destination touristique prisée. C’est du moins l’ambition du ministre du Tourisme …

Raison n°4

… qui peut compter pour cela sur un patrimoine exceptionnel comme l’a rappelé l’Algérie Focus Tour 2013 !

Raison n°5

En Algérie, on peut être jeune et casser les tabous. C’est ce que prouvent au quotidien les bénévoles de l’association Aniss.

Raison n°6

Pour lutter contre le chômage, le gouvernement permet au jeune Algérien de se former jusqu’à l’âge de 30 ans !

Raison n°7

Amateur de football ? Réjouissez-vous ! L’Algérie escompte accueillir la Coupe d’Afrique des Nations d’ici 2021.

Raison n°8

Depuis la stabilisation de la situation sécuritaire, la culture revit et offre au jeune Algérien des opportunités de sorties culturelles de qualité.

Raison n°9

La solidarité n’est pas un vain mot en Algérie et le jeune, même dans le besoin, sait qu’il pourra compter dessus.

Raison n°10

On vit longtemps quand on est Algérien. N’est-ce pas madame la doyenne ?

Raison bonus

L’Algérie a une politique de distribution de logements sociaux tellement généreuse qu’on peut y prétendre … dès 11 ans !!

Article précédentL’Algérie lance un mandat d’arrêt international contre Chakib Khelil, son épouse et deux de ses enfants
Article suivantUn député ose boycotter la cérémonie d’allégeance au roi du Maroc