avocats

Algérie : L’Union nationale des organisations d’avocats a décidé de boycotter toutes les formes de travail judiciaire, à l’exception des délais et des délais, jusqu’à ce qu’une décision contraire soit rendue.

La décision de boycott entrera en vigueur à partir du 13 janvier 2021, selon un communiqué publié par l’Ordre des avocats.

La même autorité a exigé l’introduction du système fiscal de la source pour l’avocat, le considérant comme une procédure juste et efficace qui réalise la justice fiscale et est dans l’intérêt du trésor public.

A cet égard, le Syndicat a tenu la responsabilité de l’obstruction liée à ce point, au ministre des Finances pour « avoir fermé la porte au dialogue malgré les nombreuses correspondances qui lui ont été signalées, qui sont restées vaines ».

La même autorité a également annoncé son refus de se soumettre au régime fiscal contenu dans la loi de finances pour l’année 2022, tout en prenant des mesures légales à cet égard.

L’Assemblée générale de la Fédération a appelé le Président de la République à prendre des mesures provisoires, à trouver les solutions nécessaires, et à adopter le régime fiscal à la source dans la loi de finances rectificative pour l’année 2022.