Le collectif des avocats d’El Khabar a décidé de ne plus siéger dans le procès intenté par le ministère de la Communication contre le rachat d’actifs du journal par la société NessProd qui appartient à Cévital.

Les avocats d’El Khabar, dont le nombre est estimé à une cinquantaine, veulent ainsi dénoncer la violation des procédures qui collent à ce genre de procès. Ils savent en effet que l’affaire est pliée et que le Tribunal e Bir-Mourad-Raïs va prononcer, dans les jours à venir, l’annulation pure et simple de la transaction conclue entre les propriétaires d’El Khabar et Cévital.

Le tribunal de Bir-Mourad Raïs a décidé de « geler » la transaction signée entre El Khabar et le groupe Cévital. Pourtant, toutes les démarches légales ont été respectées jusque-là. Mais le juge des référés a préféré écouter la raison politique au détriment de la justice.

Essaid Wakli

Article précédentTélévisions/L’Autorité de régulation de l’activité audio-visuelle officiellement installée
Article suivantGuerre de libération/L’Algérie a recensé 2000 prisonniers algériens disparus