COVID 19

Algérie Covid 19: Ces derniers jours, l’Algérie continue d’enregistrer une augmentation significative du nombre d’infections au coronavirus.

Hier, mercredi, le ministère de la Santé a enregistré 610 nouvelles infections au virus Corona, franchissant pour la première fois depuis des mois la barrière des six cents infections.

À cet égard, le chef du service Covid-19 de la Fondation de l’hôpital universitaire Mustafa Pacha, Kamal Hayel, a précisé que la plupart des cas reçus par son unité concernaient des familles auxquelles le virus a été transmis par des écoliers.

Kamal Hayel a expliqué dans une déclaration à l’Agence de presse algérienne, que ces blessés sont dans une situation assez dangereuse, d’autant plus qu’il s’agit de personnes qui dépendent souvent de l’automédication et refusent de recourir aux services hospitaliers.

Dans ce contexte, le porte-parole a souligné qu’environ 90 pour cent des cas récupérés n’avaient pas reçu le vaccin anti-Corona.

D’autre part, un membre du comité scientifique de suivi et de surveillance du virus Corona, Elias Akhamouk , a déclaré qu’après l’entrée du mutant « Omicron » en Algérie, on assistera à une augmentation rapide du nombre d’infections. dans les prochains jours, notamment avec le « faible taux de vaccination ».

Akhamouk a souligné que 80% des personnes infectées par le corona dans le monde qui ont gravement souffert du corona ne sont pas vaccinées, ajoutant que 99% des hospitalisations dues au virus corona à Tamanrasset concernent des personnes non vaccinées.

De son côté, le spécialiste des maladies respiratoires, le professeur Saleh Luo, a mis en garde Bahr la semaine dernière, de la saturation des hôpitaux dans les prochains jours, après l’augmentation des cas de virus Corona.

Le gouvernement a déclaré dans un communiqué publié par Bahr la semaine dernière que la situation épidémiologique dans le pays connaît toujours une augmentation des cas de blessures, en plus de l’augmentation continue du nombre d’hospitalisations, qui révèle les signes d’une quatrième vague de la épidémie.