L’Algérie est qualifiée en quarts de finale de la CAN 2015. Une nouvelle opportunité pour que le football soit instrumentalisé politiquement afin de détourner l’attention de l’opinion publique algérienne. Celle-ci est confrontée, pourtant, à de nombreux problèmes épineux comme le chômage, le sous-développement économique et la corruption. 

Pour parler de ces réalités et de la face cachée du football algérien, le football national notamment en manque d’infrastructures et de transparence financière, le JT décalé et satirique du week-end diffusé chaque vendredi soir à 21 H sur El-Djazaïria TV vous proposera un menu riche en informations scandaleuses, décryptages osés, chansons satiriques et séquences humoristiques. Ce talk-show animé par Mustapha Kessaci et Abdou Semmar, le Rédacteur en chef d’Algérie-Focus, ainsi que Merouane Boudiaf, comédien et scénariste, aura pour invité ce vendredi Mourad Lahlou, l’ancien président charismatique du NAHD Hussein Dey, l’un des clubs populaires de la capitale Alger. Ce président est aussi un businessman réputé et un fidèle de l’idéologie islamiste et de l’ancien parti dissout le Front Islamique du Salut (FIS). L’autre invité sera Mustapha Mazouzi, l’une des figures de proue de la coordination des comités de quartiers de Tizi Ouzou et animateur du mouvement des archs. Journaliste de profession et spécialisé en sport, il ne va pas avaler sa langue pour parler lui aussi des réalités amères du football algérien cachées par les performances de l’équipe nationale.

En parallèle, les talentueux comédiens Nacer Soudani, Moul El Hayek et Abdelkader Sofi vont vous faire découvrir des parodies exceptionnelles des chansons sportives les plus populaires de l’histoire de l’Algérie. A ne pas rater vraiment ce vendredi soir à 21 H sur El-Djazaïria TV.

Et voici pour ceux et celles qui ont raté notre JT satirique du week-end dernier une vidéo où ils peuvent rattraper ce qu’ils n’ont pas pu savourer :

https://www.youtube.com/watch?v=65dyRztATdQ&feature=share

Article précédent20% des logements sociaux ne sont pas occupés par leurs propriétaires
Article suivantRetour sur le massacre à huis clos des journalistes algériens