Une mauvaise nouvelle qui devrait donner à réfléchir aux autorités algériennes. Les exportations algériennes ont atteint 10,74 milliards de dollars au cours du premier trimestre 2009, en baisse de 42,07% par rapport à la même période 2008, rapporte l’APS citant le Centre national de l’Informatique et des Statistiques (CNIS) relevant des Douanes. Par contre, et ce n’est pas vraiment une surprise, les importations ont enregistré une hausse de 10,07% pour totaliser 9,42 milliards de dollars, par rapport aux trois premiers mois de l’année écoulée. Résultat: la balance commerciale s’est rétrécie comme une peau de chagrin, passant de 9,99 milliards de dollars pour les trois premiers mois de 2008 à 1,32 milliard de dollars en 2009, soit une chute de plus de 86%. Les exportations d’hydrocarbures continuent à dominer les ventes de l’Algérie vers l’étranger avec 97,27% de la valeur globale, en diminution de 42%, soit une valeur de près de 10,45 milliards de dollars contre 18,01 milliards de dollars à la même période de l’année 2008. Cette baisse s’explique par la chute des cours du pétrole à environ 52 dollars le baril au cours du premier trimestre 2009 contre une moyenne de 110 dollars au cours de la même période de 2008.

La Rédaction

Article précédent"Obama n'imposera pas la paix à Israël"
Article suivantL’Algérie présente au «World Show» de Londres