soleil145 «Les températures caniculaires persisteront d’affecter les régions nord d’Ouest en Est durant les prochaines 72 heures», a indiqué, hier, l’Office national de météorologie (ONM) dans un bulletin spécial (BMS).

Dans les banlieues proches d’Oran, le thermomètre a indiqué des températures supérieures à 46 degrés à l’ombre. Dans la zone industrielle d’Es-Sénia, des citoyens affirment que les thermomètres ont affiché 50°C. Idem pour des témoignages émanant des citoyens de Sidi Chahmi, En Nedjma (Chteïbo). Les perturbations d’approvisionnement en eau ont également été socialement mal vécues par les citoyens de ces bourgades.
Quant à la situation sanitaire dans la wilaya d’Oran pendant ces dernières 24 heures de canicule, elle n’a pas été inquiétante, selon la Direction de la santé et de la population. Cependant, d’après des sources auprès du service d’urgences médicochirurgicales (UMC) du CHU d’Oran, plus de 140 admissions de personnes souffrant d’insolation et d’insuffisances respiratoires ont été enregistrées les dernières 24 heures.

Il est à noter aussi que des centaines d’autres personnes se sont senties indisposées et ont été prises de malaises lors des vagues de chaleur, mais la plupart d’entre elles ne souffrent que d’épuisement lié à la chaleur (c’est un trouble similaire, généralement moins grave que le coup de chaleur). Ces personnes dont l’état de santé est jugé «pas grave» ont été auscultées et mises sous traitement. Selon nos sources hospitalières, le service des UMC s’est préparé en cas de fréquentation intempestive, durant ces jours de canicule.

Par conséquent, la mise en garde contre les méfaits de cette chaleur est d’une grande importance. Conseil majeur des médecins du CHUO: «S’hydrater abondamment et éviter les expositions au soleil, notamment entre 11h et 17h, particulièrement pour les personnes âgées, les enfants de moins de quatre ans et les malades chroniques».
Sur les lieux de travail, l’exposition à de fortes chaleurs peut entraîner une altération importante des performances mentales et physiques des salariés, liée en particulier à la déshydratation. Cette dernière étant la cause principale des perturbations de l’organisme, «il est indispensable de prévoir un accès à l’eau potable facile pour tous les employés», conseillent les médecins du CHUO.
L’absentéisme a également été important pendant ces deux jours de canicule. En effet, les chantiers en plein air, surtout ceux de construction, sont presque à l’arrêt. Les travailleurs des constructions privées ont carrément désertés leurs lieux de travail. Enfin, même certaines administrations sont en veilleuse.

La corniche renoue avec les chants tonitruants des cigales

La fréquentation des plages et sites sylvestres de la Corniche oranaise a été importante. D’après le pompier Hamid Belarbi, «les citoyens se sont déplacés en masse vers les sites balnéaires et ce, dès les premières heures de l’après-midi, fuyant la canicule.
Les promenades et les sorties baignade sont donc enregistrées entre 11 heures et 14, alors que, selon les préceptes médicaux, elles doivent être limitées pendant les pics de chaleur. Nos agents sont sur le qui-vive et sensibilisent les baigneurs sur les mesures à prendre pour se protéger contre les coups de chaleur
». En effet, les médecins du CHUO conseillent aux vacanciers de se couvrir avant de sortir et, particulièrement, les enfants en bas âge qui doivent être sortis toujours avec des vêtements légers, amples, de couleur claire, sans oublier un chapeau. Gare alors aux coups de chaleur !

K.I.
Avec Le Financier

Eclairage
Le coup de chaleur se caractérise par une fièvre supérieure à 40°C, associée à des signes neurologiques graves (pertes de connaissance…), à des manifestations cardiovasculaires (états de choc…), à des signes cutanés (peau brûlante, muqueuses et langues sèches) et parfois à des signes digestifs (nausées, vomissements et diarrhées).

Article précédentAlgérie. Le privé contribue à 80% de la croissance hors-hydrocarbure
Article suivantAlgérie. Bouteflika sollicite les compétences de la diaspora. A quelles conditions ?