Le décret d’attribution définitive des licences 3G aux trois opérateurs mobiles sera signé « aujourd’hui ou demain  par le Premier Ministre » a affirmé, ce matin  lundi 2 décembre, Mohamed Tewfik Bessai, DG de l’ARPT.

« Nous n’attendrons pas la publication du décret au Journal officiel », a-t-il assuré sur les ondes de la Chaîne III de la radio nationale « Une fois le décret est signé,  nous notifierons immédiatement  à l’opérateur la copie du décret signé par M. Sellal », a-t-il ajouté.

Pour « gagner du temps », L’ARPT a accepté que les opérateurs déposent leurs offres sans attendre la signature officielle du décret . « Nous sommes actuellement en train de les traiter. Nous validerons ces offres officiellement le jour où nous notifierons le décret aux opérateurs », a-t-il expliqué.

Pour le DG de l’ARPT qui évoque un décalage et non un report de la commercialisation de la 3G elle devrait être disponible  « avant la mi-décembre » .

Le numéro unique  d’ici septembre 2014.

En réponse à la polémique des derniers jours sur le « deuxième  numéro » exigée des opérateurs pour l’abonnement à la 3G, M.Bessai affirme que juridiquement l’Algérie ne connait pas la licence unique mais des licences séparées. « A licences séparées, régulations  séparées, à licences séparées fiscalités séparées » a déclaré le DG de l’ARPT qui a précisé qu’un chantier avait été ouvert avec les opérateurs pour assurer la lisibilité des comptes et des deux licences avant de parvenir à un numéro unique qui serait envisageable d’ici septembre 2014. En matière de calendrier d’implantation de la 3G sur le territoire national, Mohamed Bessai a enfin précisé qu’elle couvrirait 28 wilaya d’ici 1 an et les 48 wilaya dans 3ans.

Article précédentRevue de presse. Le ministère de l’Education étudie la possibilité d’une deuxième session du bac
Article suivantRevue de presse. Ces Algériennes qui ont épousé des subsahariens irréguliers…