Pour lutter contre le racisme dans les stades de football et à l’extérieur, des stars du ballon rond et amateurs de foot diffusent sur les réseaux sociaux des photos d’eux en train de manger une banane. Décryptage d’un phénomène 2.0.

Tout à commencer avec un corner du latéral droit du FC Barcelone Dani Alves, face à Villareal, lors de la 35è journée de Liga, dimanche dernier. Un supporter de Villareal jette sur la pelouse une banane, geste tristement raciste, en direction de Dani Alves, qui s’apprêtait à tirer le corner. L’international brésilien, imperturbable, se baisse pour ramasser le fruit et croque dedans avant de frapper dans le ballon.  A la sortie du terrain, Dani Alves explique son geste : « Cela fait 11 ans que je suis en Espagne et depuis 11 ans c’est pareil. il vaut mieux rire de ces attardés ». Quelques heures après la fin de la rencontre, remportée par le Barça 3 à 2, la vidéo fait le tour du web et devient très vite virale.

http://www.youtube.com/watch?v=ylMfERo60jc

 

Mais le phénomène « du manger de banane contre le racisme » ne s’arrête pas là. Le joueur du club catalan reçoit très vite le soutien de certains de ses coéquipiers du Barça mais également adversaires de terrain. Le premier a lui avoir manifesté son soutien c’est son camarade de vestiaires, Neymar. Absent du match face au Villareal à cause d’une blessure, Neymar a publié sur Instagram un selfie, comprendre un autoportrait, de lui et de son fils, une banane en main. Une photo assortie d’un commentaire : « C’est une honte qu’en 2014 le racisme existe. Il est l’heure pour nous de dire stop à cela. Le moyen que j’ai choisi pour aider à ce qu’un jour cela finisse une fois pour toutes, c’est de faire comme Dani a fait aujourd’hui ».

Après Neymar, une flopée de joueurs de foot, responsables politiques, célébrités et anonymes du monde entier ont pris la pause, une banane en main pour dénoncer, à leur tour, le racisme en marge du football et dans la société. C’est sur Twitter, qu’ils diffusent leur clichés depuis dimanche, utilisant les hastags #weareallmonkeys (« nous sommes tous des singes »), #saynotoracism #contreleracisme :

 

 

De son côté, le chanteur portugais Michel Telo, célèbre pour son tube « Ai se eu te pego », a publié une photo de lui, une banane en main, sur Facebook. La photo a été « liké » presque 30.000.

 

Michel Telo soutient Dani Alves
Michel Telo soutient Dani Alves