Dans le cadre d’un renforcement de la supervision des banques présentes en Algérie, un nouveau système de rating des établissements bancaires sera mis en place au second semestre 2009 afin d’évaluer leur solvabilité.

Ce système s’ajoutera à l’affinement des opérations de simulation (stress test) qui permettent de mesurer les capacités des banques à résister à d’éventuels chocs.

La Banque « suivra de près l’évolution des risques, notamment la concentration des crédits, pour s’assurer du développement de crédits sains à l’économie », a précisé le gouverneur de la Banque centrale.

Les Afriques

Article précédent500 hommes d'affaires appellent à l’union maghrébine
Article suivantPhotos de torture: pourquoi Obama recule