La censure frappe de nouveau/Une télévision algérienne avertie à cause d’une émission sur les homosexuels

0
Advertisement

Il n’y a pas que les questions politiques qui peuvent valoir un avertissement à une chaîne de télévision privée en Algérie. Un communiqué de l’autorité de régulation de l’activité audiovisuelle, repris par l’APS, indique que Miloud Chorfi, le président controversé de cette autorité, a convoqué lundi le directeur de la chaîne de télévision « Beur TV »  auquel il a adressé un avertissement verbal pour « des dépassements » lors de l’enregistrement du contenu d’une émission diffusée par cette chaîne sur l’homosexualité  en Algérie.

Chorfi « a convoqué le directeur de la chaîne Beur TV et lui a adressé un avertissement verbal sur les dépassements lors de l’enregistrement du contenu de l’émission « hikayati » diffusée par cette chaîne le 16 nov 2015 sur l’homosexualité  en Algérie, ledit contenu impliquant une atteinte à la pudeur », précise le document qui ajoute que « Ces pratiques condamnables et attentatoires à notre société ne doivent plus se reproduire ». Chorfi a « sommé » les responsables de la chaîne à « respecter les lois régissant le secteur et exigé la révision des contenus des  programmes ». « Faute de quoi, les autorités publiques n’hésiteront pas à prendre les mesures juridiques nécessaires », a-t-il encore mis en garde.

La mise en garde de Miloud Chorfi vient une nouvelle fois rappeler les deux poids deux mesures qu’applique le gendarme de l’audiovisuel. D’autres chaînes de télévision passent des commentaires parfois plus problématiques sans que cette autorité n’intervienne.

E. Wakli 

Article précédentCrise financière/Les dirigeants algériens comprennent-ils les consignes des experts ?
Article suivantUrgent. Le ton monte entre la Turquie et la Russie/Un avion militaire russe abattu par l’aviation turque