Ce 10 Octobre 2012, la communauté LGBT algérienne célèbre la 6 ème édition de la Journée Nationale des LGBT Algériens (Lesbiennes, Gays, Bisexuels(les), Transsexuels).

Cette journée intitulée « Tenten 2012 » consiste à allumer une bougie ce mercredi 10 Octobre à 20h00, afin d’affirmer son soutien à la communauté homosexuelle. L’évènement existe depuis 6 ans et permet au mouvement LGBT algérien de s’exprimer en indiquant qu’il existe bel et bien des homosexuels en Algérie.

« Notre communauté a besoin de se rassembler autour de cette cause, d’y croire et de s’harmoniser pour constituer une force de proposition. En effet, notre action a pour objectif de mobiliser les lesbiennes, gays, bisexuels(les) et transsexuels(les) algériens pour se battre afin que cessent les inégalités », explique l’association Alouen, qui parraine l’évènement.

En parallèle le Tenten a lancé une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook, pour informer et inviter  les Algériens à réagir sur l’intérêt d’une telle manifestation et sur la communauté gay en général en Algérie.

A l’heure actuelle l’homosexualité reste punie par la loi en Algérie. D’après l’article 338 du Code pénal algérien, « tout coupable d’un acte d’homosexualité est puni d’un emprisonnement de deux mois à deux ans et d’une amende de 500 à 2 000 DA. Si l’un des auteurs est mineur de dix-huit ans, la peine à l’égard du majeur peut être élevée jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 10 000 DA d’amende ».

 La vidéo suivante explique le but de cette journée

AB

Article précédentRevue de presse nationale et internationale du 10/10/2012
Article suivantDéficit public marocain : la descente aux enfers continue…