La Libye vient-elle d’échapper à un coup d’Etat ?

0
ali zeidan
Advertisement

Le Premier ministre libyen Ali Zeidan a qualifié vendredi son enlèvement la veille d’une «tentative de coup d’Etat.»

Ila  pris la parole ce vendredi pour un discours à la nation retransmis par la télévision. Et le Premier ministre de la Libye, Ali Zeidan, n’y a pas été de main morte. Son bref enlèvement jeudi ? Une «tentative de coup d’Etat » selon ses propres termes. Le premier responsable du pays accuse une frange du pouvoir d’avoir tenté de le renverser :

Je ne pense pas que plus de 100 véhicules armés puissent boucler un quartier à la circulation, sans qu’un ordre ait été donné. Ceci est une tentative de coup d’Etat contre la légitimité.

Ali Zeidan, élu du Congrès Général National, est le Premier ministre libyen depuis le 14 novembre 2012. Ce jeudi, il a été enlevé très tôt dans l’hôtel Corinthia de Tripoli en Libye où il résidait, par un groupe armé se réclamant de cellules rattachées aux ministères de la Défense et de l’Intérieur.

Certains interprètent son rapt comme des représailles à l’arrestation du terroriste Anas al-Liby le 5 octobre par les forces américaines. Ce n’est manifestement pas la lecture qu’Ali Zeidan en fait.

Article précédentMinistres Algériens vs ministres marocains : quels sont les mieux diplômés ?
Article suivantRevue de presse. Al Jazeera Sports : prise d’otage en direct