Accueillis par le ministère algérien des Affaires étrangères, 11 pays d’Afrique du Nord et du Sahel se réuniront demain et jeudi à Alger pour évoquer la « lutte antiterroriste » dans la région du Sahel.

Une conférence régionale regroupera des représentants de l’Algérie, de la Tunisie, de la Libye, de l’Egypte, du Maroc, de la Mauritanie, du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Soudan et du Tchad. Elle est une initiative de l’Algérie, l’UE et l’institut interrégional de l’ONU. L’APS,  qui cite un communiqué officiel du ministère des affaires étrangères, précise qu’elle a pour but « la recherche et la criminalité et la justice, la rencontre s’inscrit dans le cadre de la « mise en oeuvre de la résolution 1540 du Conseil de sécurité de l’ONU ».

La situation au Sahel sera donc au coeur des discussions puisqu’elle est le terreau du terrorisme africain, avec une forte présence d’Aqmi ou encore le Mujao qui s’est emparé du Nord-Mali.