Une saisie record ! Les autorités mauritaniennes ont mis la main vendredi sur pas moins d’une tonne de drogue à la frontières avec l’Algérie. Abandonnant leur marchandise, les trafiquants ont pris la fuite.

L’armée mauritanienne a frappé un grand coup vendredi en saisissant près d’une tonne de drogue à la frontière avec l’Algérie, entre les localités de Ain Bin Tili et de Oum Gurein, a-t-on appris dimanche d’une source sécuritaire à Zouérate. Une quantité, en provenance du nord du Mali, composée de plusieurs types de drogue (cocaïne, krack, haschisch), précise la même source. Selon les observateurs, il s’agit de la plus grande quantité de stupéfiants trouvée ces dernières années en Mauritanie. La drogue saisie sera incinérée, a indiqué les services sécuritaires mauritaniens. En revanche, l’armée mauritanienne n’a pas mis la main sur les narcotrafiquants qui ont réussi à prendre la fuite en abandonnant leur cargaison.

Rappelons que le dernier rapport de l’Organe international de contrôle des stupéfiants, publié en mars, pointe du doigt la Mauritanie comme l’un des pays prisés par les bandes de narcotrafiquants en raison de l’étendue de son territoire, qui rend difficile le contrôle de ses frontières.

Article précédentHamid Melzi, le parrain du Club des Pins au cœur de plusieurs scandales
Article suivantLe plagiat ronge les universités algériennes