Depuis le 17 juillet dernier, notre planète croise la trajectoire de la queue de poussière et de gaz de la comète Swift-Tuttle à l’origine des Perséides. Ces étoiles filantes tirent leur nom de la constellation de Persée.Pénétrant dans l’atmosphère terrestre à grande vitesse (59 kilomètres par seconde), elles brûlent et se désintègrent, donnant naissance à une véritable pluie d’étoiles filantes. Le phénomène, déjà très développé la nuit dernière, atteindra son apogée ce soir, entre 17H30 et 20H00 GMT (soit entre 19h30 et 22h heure française).Selon l’International meteor organization (IMO), une étoile filante par minute pourrait être visible dans un ciel dégagé, même si l’observation des « Larmes de saint Laurent », autre nom donné aux Perséides, pourrait être perturbée par le dernier quartier de lune.

(MaxiSciences)

Article précédentEnfants enfermés en France. La ligue des Droits de l'Homme interpelle le Minstre de l'Immigration
Article suivantAngelina Jolie et Brad Pitt : très amoureux