univers Rachid Harraoubia, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a appelé hier les responsables de son secteur à s’organiser avec ce nouveau week-end, lors de la conférence nationale des chefs d’établissements d’enseignement supérieur. Il soulignera que le vendredi restera «un jour de repos officiel», alors que le samedi sera une ordinaire journée de repos.

Dans ce sens, le ministre a indiqué «qu’afin de lever toute ambiguïté à ce sujet, le vendredi restera un jour de repos officiel pour le secteur de l’enseignement supérieur, tandis que le samedi sera un jour de repos et les responsables des établissements sont appelés à s’organiser et revoir leur planning pour bien gérer cette situation et récupérer les cours données jeudi dans l’ancien système». Il a précisé, à ce propos, que «la nouvelle rentrée universitaire sera après le mois sacré de Ramadhan». Le ministre a indiqué par ailleurs que plusieurs projets de lois sont soit finalisées au niveau du gouvernement, soit à l’étude au niveau du ministère ou en cours d’élaboration.

Professeur invité, professeur émérite et «postes doctorales»

Dans ce contexte et dans le cadre du renforcement des échanges entre établissements universitaires et la promotion des relations avec l’environnement économique et social, il a fait savoir qu’un projet de loi sur «le professeur invité», permettant de profiter des connaissances des professeurs algériens résidant à l’étranger, est en cours d’élaboration.

Dans la même optique, le ministre a souligné qu’un autre projet de loi sur «le professeur émérite» a été présenté au gouvernement qui l’a approuvé et paraîtra au journal officiel le plus tôt possible. S’agissant toujours des nouvelles mesures, M. Harraoubia a relevé qu’un nouveau projet sur les «Postes doctorales» est au niveau du gouvernement et sera fin prêt à la prochaine rentrée universitaire. Concernant l’aspect évolutif, il a souligné que les projets de lois concernant les comités d’évaluation pédagogique et l’évaluation de la recherche scientifique seront également finalisés à la rentrée universitaire.

K.I.
Avec Le Financier

Article précédentL’émirati Aabar dévoile les détails de ses projets : Des engins Mercedes «made in Algeria»
Article suivantFestival du film international du Sahara occidental : Seul au monde à se tenir dans un camp de réfugiés