La Russie est prête « si nécessaire » à soutenir militairement l’Abkhazie, a déclaré mercredi le Premier ministre russe Vladimir Poutine, qui a pressé l’ONU de reconnaître l’indépendance de ce petit territoire rebelle géorgien.

« La Russie fournit et va fournir un soutien économique et politique systématique, et si nécessaire, militaire à l’Abkhazie », a-t-il déclaré lors de son premier déplacement dans cette région géorgienne séparatiste depuis que Moscou en a reconnu l’indépendance le 26 août 2008.

M. Poutine a ajouté que les observateurs de l’ONU ou de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) ne seraient admis à patrouiller dans la région que si leurs organisations acceptaient de reconnaître l’indépendance du territoire.

« En Abkhazie comme en Russie, nous ne sommes pas contre le fait qu’il y ait des observateurs étrangers de différentes organisations et de l’ONU, et de l’OSCE, mais il faut être réaliste, les accords avec l’Abkhazie doivent être conclus une fois son indépendance reconnue », a-t-il dit.

La visite de M. Poutine intervient moins d’une semaine après les célébrations liées au premier anniversaire du conflit russo-géorgien sur l’Ossétie du Sud, autre territoire géorgien rebelle, sur fond de tensions exacerbées entre Moscou et Tbilissi.

Article précédentAngelina Jolie et Brad Pitt : très amoureux
Article suivantBraquage record d'une joaillerie à Londres: une arrestation