La wilaya d’Alger affirme dans un communiqué publié mercredi n’avoir reçu, à ce jour, aucune demande de réunion publique émanant du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).

« Certains quotidiens de la presse nationale ont fait état, ce mercredi, que le parti RCD s’est vu refuser l’utilisation de la salle Harcha Hacène et la coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf pour y tenir une manifestation publique », note le communiqué.

A cet égard, la wilaya d’Alger informe qu' »elle n’a reçu aucune demande de réunion publique émanant du parti politique RCD ».

« Hormis la salle Harcha, dont les gradins sont en phase de réfection et de confortement, conformément aux recommandations émises par l’organisme CTC, toutes les salles de la wilaya d’Alger sont mises à la disposition des partis politiques et autres associations qui en feront la demande dans les formes et les délais requis », assure encore la wilaya d’Alger.

Il est rappelé dans le communiqué que, conformément aux instructions du gouvernement, la wilaya d’Alger « avait déjà instruit tous les gestionnaires de ces espaces publics sportifs et culturels, dépendant des communes, de la wilaya et même établissements publics nationaux à caractère industriel et commercial, à l’effet de faciliter aux demandeurs, partis politiques et autres associations, l’utilisation, à titre gracieux, de ces salles et complexes. Ce qui a été toujours le cas ». « Une correspondance du cabinet du wali d’Alger, datée du mardi 19 avril 2011, a été adressée à ce parti pour marquer la disponibilité des services compétents de la wilaya à traiter la demande qui serait faite avec toute la diligence voulue », ajoute le communiqué de la wilaya d’Alger.

RAF