L’Algérie a exporté pour quelque sept millions d’euros d’électricité au Maroc, en 2007 et 2008, et a importé pour près de deux millions d’euros. C’est ce qu’a indiqué, jeudi, le PDG du groupe Sonelgaz, Noureddine Bouterfa. Ces échanges ont été effectués dans le cadre de contrats d’achat et de vente conclus entre les deux pays au cours des quatre dernières années, a précisé M. Bouterfa à la presse en marge de la réunion du comité algéro-tunisien de l’énergie. Le PDG de Sonelgaz a, en outre, affirmé que la production nationale d’électricité devrait se renforcer davantage à la faveur de la réception, prévue à partir du deuxième semestre 2009, de plusieurs centrales électriques, alors que celle Hadjret Ennouss qui est déjà opérationnelle, produit actuellement entre 800 et 1.200 MW. La centrale de Hadjret Ennouss (wilaya de Tipasa) sera d’un grand apport dans la couverture du pays en énergie électrique (20%) et évitera à l’Algérie le recours à l’importation de l’électricité, rappelle-t-on. Elle est considérée comme la plus grande du pays avec une capacité de production de 1227 mégawatts.

LF

Article précédentPlusieurs accords énergétiques signés jeudi : Le courant passe entre l’Algérie et la Tunisie
Article suivantAlgérie. Panaf 2009, c’est parti !