Abdelmadjid Tebboune

Algérie: Le célèbre journaliste Abdel Bari Atwan a déclaré que l’Algérie a fait un retour en force sur la scène politique arabe, africaine et même européenne, notamment le succès du sommet arabe en Algérie en mars prochain.

Atwan a ajouté dans sa chronique sur le site « Al-Rai Al-Youm », qu’il y a deux indicateurs importants qui peuvent être suivis dans ce contexte, qui sont le reflet de cette nouvelle stratégie algérienne pour l’année 2022.

L’écrivain souligne que le premier indicateur est la visite que le président Abdelmadjid Tebboune effectuera au Caire dans les prochains jours, dans le but de renforcer et de normaliser les relations entre les deux pays, d’éliminer toutes les impuretés qui s’y rattachent et d’augmenter le niveau de coordination entre ses deux gouvernements à tous les niveaux.

Le deuxième indicateur, selon Atwan, est l’appel téléphonique que le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a eu avec son homologue qatari, le cheikh Mohammed bin Abdul Rahman Al Thani, pour tenter de persuader le Qatar de retirer son objection au retour de la Syrie dans la Ligue arabe, et la participation de l’émir Tamim ben Hamad Al Thani au prochain sommet arabe.

L’Algérie a beaucoup apporté à l’Etat du Qatar, et a joué un rôle majeur dans la mobilisation des pays africains derrière les efforts du Qatar pour organiser la Coupe du monde. Il peut être utile de le rappeler que l’ancien émir du Qatar, Cheikh Hamad bin Khalifa, s’est envolé de Zurich, où le vote a eu lieu et que le Qatar a remporté l’organisation de cette compétition mondiale en Algérie immédiatement pour remercier Ses dirigeants ont soutenu cette victoire et mobilisé les voix des fédérations sportives africaines pour voter avec le Qatar.

Abdel Bari Atwan confirme que l’Algérie tient à tenir le sommet arabe à temps, et à participer aux travaux du président syrien Bachar al-Assad, ou de son représentant, à ses travaux, après une interruption de plus de dix ans, et de faire tous les efforts possibles pour élever le niveau de participation, c’est-à-dire la participation des dirigeants de tous les pays arabes, ou du moins du plus grand nombre d’entre eux, et afin d’atteindre ces objectifs, il n’est pas exclu que le Président Tebboune fera un tour qui comprendra la plupart des capitales arabes, à commencer par Le Caire, qui est un choix réussi caractérisé par la sagesse, l’intelligence et la clairvoyance.

Article précédentAlgérie Foot: issam chawali soulève à nouveau la polémique : « Le Ghana a délibérément perdu contre l’Algérie »
Article suivantAlgérie Météo: Pluie et neige dans les Wilayas du centre et de l’est