Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme M. Noureddine Moussa a examiné mercredi avec le président du Conseil d’administration du holding iranien « Tadbir » M. Mohamed Saidi Kia, les opportunités de partenariat et de coopération entre des sociétés algériennes et iraniennes dans le domaine de l’habitat.

Selon un communiqué du ministère, l’entretien entre les deux parties s’est axé surtout sur « l’examen des projets de partenariat conclus entre des entreprises relevant de la SGP-Indjab et des entreprises iraniennes en vue de la réalisation de près de 5.000 logements publics locatifs ».

M. Moussa a encouragé la société iranienne « à poursuivre les discussions avec les responsables de la SGP-Indjab en vue de faire aboutir les projets de partenariat engagés et d’entrevoir, également, les investissements envisagés en partenariat avec les entreprises relevant de la SGP-Indjab dans le respect de la législation et la réglementation algérienne en vigueur », a-t-on ajouté.

De son coté, le responsable iranien a fait part de sa volonté et de sa disponibilité à élargir le partenariat bilatéral à d’autres projets au regard des « importants moyens dont dispose le holding Tadbir à réaliser des projets et des investissements en Algérie », précise le communiqué.

M. Saidi Kia a également souhaité concrétiser, en Algérie, des investissements dans la production du béton, des agrégats et des projets dans la menuiserie, selon cette source.

APS

(*) Le titre est de la rédaction

Article précédentDécès d’Ahmed Ben Bella, premier président de l’Algérie
Article suivantBelkhadem vs FLN