L’Algérie ainsi que l’Iran se sont opposés hier soir à la suspension préconisée par la majorité des ministres des Affaires étrangères des 57 pays présents lors du sommet de l’Organisation de coopération islamique (OCI) organisé à la Mecque.

Cette recommandation n’est pas encore définitive puisqu’elle sera soumise aux chefs d’Etat aujourd’hui et demain, pour une validation finale.

L’OCI est une organisation créée en 1969 afin de regrouper les pays musulmans du monde entier et visant à favoriser la solidarité entre leurs communauté. Ce sommet exceptionnel était surtout l’occasion de juger la situation de la Syrie, absente lors de la rencontre internationale. Mais son cas a clairement créé une division.