Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, marchera aujourd’hui dimanche à Paris contre le terrorisme aux côtés de personnalités très controversées comme Benjamin Netanyahou et son minisitre des affaires étrangères Igdor Lieberman. le Premier ministre Israélien, premier responsable de la « boucherie » de Gaza qui a causé la mort de pas moins de 2000 palestiniens cet été.  
Sur les réseaux sociaux, cette information a révulsé de nombreux algériens qui ont fait part de leur indignation. Beaucoup d’Algériens estiment que l’Algérie ne doit aucunement participer à cette marche contre le terrorisme en présence d’un haut responsable israélien qui avait pris la décision de « massacrer » des milliers de palestiniens lors d’une guerre féroce enclenchée contre « Gaza la martyre ».  D’autres internautes algériens ont lancé des appels au gouvernement algérien lui demandant de renoncer à cette participation et de ne pas s’associer à cette marche à laquelle vont participer des hommes qui sont responsables de la mort de plusieurs milliers de palestiniens innocents.
Mais, pour l’heure, les autorités algériennes ne tendent pas l’oreille à ces appels et la diplomatie algérienne a affirmé samedi soir que l’Algérie sera bel et bien « représentée à la marche contre le terrorisme prévue dimanche à Paris ». Soulignons enfin que le président palestinien Mahmoud Abbas sera présent dimanche à Paris pour participer à la «marche républicaine» organisée après les attentats meurtriers contre le journal CharlieHebdo et une épicerie casher à Paris. Mais cela n’a pas calmé, pour autant, la colère des internautes algériens qui continuent à exiger l’annulation de la participation de l’Algérie à cette marche parisienne.
 
Article précédentTuerie de Charlie Hebdo : le ministre algérien, Ramtane Lamamra, participera dimanche à une marche à Paris
Article suivantL’Algérie pour Anelka ?