Nawel A.

Le Crédit populaire d’Algérie (CPA) et la Compagnie algérienne d’assurance et de réassurance (CAAR) ont lancé, conjointement, mercredi 01 juillet 2009 à Alger, une opération de distribution de produits de bancassurance, ont révélé les PDG des deux compagnies. En effet, PDG du CPA et de la CAAR, respectivement Djellab Mohamed et Kassali Brahim Djamel, ont signé l’accord final de la convention signée en mai dernier entre ces deux institutions financières. Le lancement de cette opération a été conclu par la signature d’une police d’assurance «multirisque habitation» qui sera disponible initialement au niveau d’une agence CPA, située à Alger. Trois autres produits, à savoir l’assurance «catastrophes naturelles», l’assurance «temporaire décès» et l’assurance «crédits», seront commercialisés, dans un premier temps, par trois agences CPA, avant leur extension progressive, selon un planning, à d’autres agences pour atteindre à terme 54 agences. Cette gamme de produits sera par ailleurs élargie, dans une seconde étape, avec la commercialisation de l’assurance «voyage à l’étranger», l’assurance «groupe» et l’assurance «individuelle accident», ont assuré les PDG des deux institutions financières à l’issue de la cérémonie de lancement de l’opération. «Au-delà de l’impact positif attendu sur le niveau d’activité des services des deux institutions, le développement de la bancassurance, qui s’appuiera sur des stratégies de marketing et de communication en direction des marchés des particuliers et des professionnels, vise également à améliorer et diversifier les prestations et produits offerts à cette catégorie de clientèle», ont souligné les deux responsables. Le PDG du CPA a affirmé, pour sa part, qu’il n’y aura «aucune incidence» financière pour le client sur les produits qui sont proposés à la commercialisation par les agences de sa banque. Le CPA possède un réseau de 132 agences au niveau national, alors que la CAAR est constituée jusqu’à maintenant par un réseau de 120 agences.

CPA/CAAR par les chiffres

Plus de 10 milliards de dinars sont, par ailleurs, les résultats nets d’impôts réalisés par le CPA en 2008, indique son PDG qui précise que le total bilan pour la période 2007-2008 a évolué de 36%, soit un volume de 725 milliards de dinars (plus de 11 milliards de dinars). Le CPA a par ailleurs octroyé, durant cette même période, un volume de 251 milliards de crédits, dont 70% de crédits à l’investissement, en évolution de 31%, a affirmé M. Djellab. Quant au PDG de la CAAR, il a pour sa part réalisé un chiffre d’affaires de 11 milliards de dinars en 2008, avec un résultat net de 830 millions de dinars. Le chiffre d’affaires et les résultats nets ont évolué respectivement de 36 et de 30% par rapport à 2007, a affirmé à cet égard M. Kassali.

N.A.

Article précédent16 nouveaux émigrants clandestins interceptés à Annaba
Article suivantJeux méditerranéens de Pescara : médaille de bronze pour le boxeur algérien Mohamed Amine Ouadahi