Un projet de constuction d’une ville industrielle exclusivement réservée aux femmes a été lancé par l’Arabie Saoudite, relate le journal anglais The Guardian.

Les Saoudiennes ne représentent que 15% de l'emploi total dans le pays

La ville sera construite dans le centre urbain d’Hofuf dans une Province de l’est.

Son but ? Permettre à davantage de femmes de pouvoir travailler et être indépendantes, tout en suivant les préceptes du royaume. Dans le pays, seuls 15% de la force de travail est féminine et travaille principalement dans des structures exclusivement réservées aux femmes.

En effet les lieux de travail mixtes existent mais sont encore très rares.

Le projet, développé par l’Autorité Saoudienne de Propriété Industrielle, a été proposé par un groupe de femmes d’affaires saoudiennes comme Hussa al-Aun, citée par le journal économique Al Aqtisadiah : « la nouvelle ville industrielle devra avoir un centre spécialisé pour aider les femmes à développer leurs talents et les entrainer à travailler dans les frimes. C’est essentiel pour réduire le chômage chez nos diplômées ».

Le Prince Mansour bin Miteb bin Abdulaziz, également ministre des affaires rurales, a approuvé le plan, qui devrait aboutir d’ici l’année prochaine.

La ville industrielle devrait créer 5000 emplois dans les industries agro-alimentaires, textiles et pharmaceutiques.

Des propositions similaires continuent de voir le jour en Arabie Saoudite, pays qui n’autorise toujours pas les femmes à conduire.

SH

Article précédentLakhdar Brahimi : « les Algériens se sont sentis abandonnés »
Article suivantUne délégation algérienne au sommet de l’OCI à la Mecque