Le général Larbi Belkheir se trouve actuellement, sous haute surveillance, à l’hôpital d’Aïn El Naadja à Alger, apprend-on de source proche du dossier.

Il ne reçoit la visite que des personnes ayant reçues le feu vert des autorités. Après sa sortie, le 30 novembre, de l’Hôpital américain de Neuilly, en France, où il était admis pour des soins intensifs pour une maladie aux poumons, l’ancien chef de cabinet de Bouteflika est rentré en Algérie le 6 novembre où il a séjourné quelque temps au centre de repos de l’armée de Sidi Fredj.

Rédaction Algérie Focus

Article précédentBouteflika face à la rue furieuse algérienne
Article suivantLe lanceur de chaussures aux mains de l'armée irakienne