L’armée algérienne saisit un arsenal de guerre à In-Guezzam

0
Advertisement

Malgré la fermeture des frontières du Sud, les terroristes ne désespèrent pas. L’armée nationale populaire (ANP) a saisi, à Bordj-Badji Mokhtar, d’énormes quantités d’armes.

Les militaires ont découvert, dans une cache près de Tiririne notamment des fusils d’assaut Kalachnikov, deux lance-roquettes, 60 grenades offensives et défensives, 225 kilogrammes de produits explosifs, 45 roquettes de différents calibres et 1.761 balles pour divers armements, selon un communiqué du ministère de la défense rendu public. Autant dire un arsenal de guerre.

C’est la plus grosse prise de l’armée algérienne après l’attaque contre le site gazier de Tiguentourine, en janvier 2013.

 

E. Wakli

Article précédentMarie-Christine Tabet, co-auteur de « Paris Alger : Une histoire passionnelle »: « 50 milliards d’Euros illicites, d’origine algérienne, investis en France »
Article suivantAffaires étrangères: Les fonctionnaires du ministère se rebiffent