Le célèbre dessinateur de presse algérien Ali Dilem a rejoint la rédaction de « Charlie Hebdo », qui a sorti mercredi son second numéro depuis les attentats de janvier. Un choix audacieux qui ne manquera pas de faire couler beaucoup d’encre en Algérie…

Le nouveau numéro de Charlie Hebdo est arrivé… avec quelques surprises. Tout d’abord, exit le prophète Mahomet. L’hebdomadaire satirique a choisi pour sa « une » un dessin de Luz qui concentre toutes les cibles historiques du journal : l’extrême-droite, les intégristes religieux (dans leur ensemble) et les banquiers…

Lire l’intégralité de l’article sur Jeune Afrique
Article précédentTorture en Algérie : De la difficulté de rassembler des preuves
Article suivantGourcuff se rendra à Porto puis à Valence pour rencontrer Brahimi et Feghouli