FFS

Algérie: Aujourd’hui, vendredi, le parti Front des forces socialistes  FFS a annoncé qu’il participerait aux élections de mi-mandat de l’Assemblée nationale, qui doivent se tenir le 5 février.

Dans un communiqué , la direction du FFS a appelé  » les structures nationales et locales du parti et tous les combattants à œuvrer pour la réussite de cette participation et l’atteinte de ses objectifs ».

La formation politique a confirmé l’adoption des primaires pour les élections de parti en un tour lors d’une journée électorale qui s’étend de 10 heures du matin à 14 heures de l’après-midi pour choisir le candidat du parti au niveau de chaque Etat, vendredi ou samedi au plus tard.

Le parti « Dada Hussein » a déclaré que le candidat du parti sera le vainqueur avec le plus grand nombre de voix, indiquant qu’en cas d’égalité, le candidat le plus jeune sera le vainqueur.

Le parti a appelé les coordonnateurs des commissions administratives fédérales à travailler à informer tous les électeurs locaux à leur niveau du contenu de cette décision, ainsi qu’à informer tous les électeurs locaux que la réception des candidatures se fait au niveau des fédérations. .

Le Front des forces socialistes s’est déclaré satisfait des résultats obtenus lors des récentes élections locales et régionales.

Et elle a déclaré dans une déclaration précédente: « La participation a été un succès à plus d’un niveau, et elle a atteint ses objectifs dans une large mesure, et elle a réalisé de nombreux gains. »

En termes de chiffres, le premier parti politique d’opposition en Algérie indépendante a confirmé avoir obtenu 47 conseils municipaux à la majorité absolue, et 65 autres à la majorité relative.

le FFS a annoncé être en tête du classement du nombre de sièges obtenus dans deux conseils d’Etat, soulignant que ses effectifs ont augmenté par rapport aux précédentes localités.