Délabrement, abandon et désaffectation des salles de cinéma sur le territoire nationale. Le film n’a plus sa place dans les bâtisses d’autrefois. Face à ce phénomène, les festivals tentent de réhabiliter le cinéma, de lui donner une place dans le paysage culturel du pays. Petit tour des festivals qui se démarquent…

Le festival d’Oran du film arabe

Le festival d’Oran du film arabe se revendique comme le « seul grand festival du monde arabe exclusivement consacré aux films arabes ». Il réunit des professionnels du cinéma de nombreux pays. Tunisie, Mauritanie, Egypte, Emirats arabes unis, Qatar, Arabie Saoudite, Bahreïn, Irak, Koweït, Palestine, Jordanie et Liban seront représentés dans la 7ème édition du festival qui se déroule du 23 au 30 septembre dans la capitale de l’ouest.

fofafofa

Les films sont projetés dans différents lieux, au Centre des conventions Mohamed ben Ahmed d’Oran, à la cinémathèque et dans les salles de cinéma « Maghreb » et « Es-Saada ». 36 productions filmiques concourent et la meilleure est récompensée du Wehr d’Or. L’année dernière, l’égyptienne Hala Lotf a remporté le prix avec Coming Forth by day.

Festival du film moderne algérien à Tuviret

La première édition du festival du film moderne algérien a été lancée en mai 2013 à Tuviret (ville de Bouira). Une initiative de la maison de la culture d’Ali Zamoum, organisée en collaboration avec la direction de la culture. Autour du cinéma, plusieurs rencontres s’organisent durant cinq jours, comme un atelier club de cinéma, une exposition et plusieurs conférences débats.

Une occasion aussi, pour débattre de l’Etat du 7ème art dans le pays et réunir professionnels du cinéma tels que Hassan Benzizari, Bahia Rachdi et Mohamed Adjaimi, des personnes du milieu de la culture et des festivaliers.

Festival national annuel du film amazigh

Avec pour ambition la promotion et la mise en valeur du cinéma amazigh, le festival se perpétue chaque année depuis 1999. Il a réussi au fil du temps à offrir une vision cinématographique enrichie et multiculturelle et entretien des liens avec d’autres festivals internationaux.

Comme de coutume, la 13ème édition du festival qui s’est déroulé du 23 au 28 mars 2013 a eu son lot d’invités d’honneurs. Une délégation égyptienne de la région amazighe Siwa a été accueillie.

Le festival du film amazigh récompense de l’olivier d’Or, les jeunes talents et le doublage en amazigh. Il recherche actuellement des longs-métrages, courts-métrages et documentaires pour la programmation de sa future édition.

 60 Sec Film Festival

60SIFF

Le 60 Sec Film Festival est une compétition de longs-métrages d’une minute à peine. Un festival international, lancée d’abord au Pakistan et qui revient en Algérie pour une seconde édition. Pendant près d’un mois, la commission chargée de l’organisation recueille sur une plateforme internet les vidéos. A Alger, le 7 février prochain, les courts métrages seront diffusés et les meilleurs de chaque catégorie récompensés d’une somme de 100 000 dinars. Organisée par l’association étudiante AISEC Algérie et LC Blida, le festival s’adresse aux professionnels, amateurs et spectateurs.

Il est encore temps de participer. Envoyez vos vidéos jusqu’au 31 octobre 2013 à l’adresse : submit@60siff.com