La presse algérienne est de nouveau en deuil. Le directeur de l’hebdomadaire Alger Hebdo, Khaled Mahdaoui, est décédé ce dimanche matin à Alger à l’âge de 61 ans des suites d’une longue maladie.

Avant de créer Alger Hebdo, seul hebdomadaire francophone du pays, Khaled Mahdaoui avait fait les beaux jours des pages culturelles d’El-Moudjahid et d’Alger Républicain. Talentueux, le défunt faisait partie de rares journalistes de sa génération à sillonner le pays avec passion pour récolter l’information culturelle. Mahdaoui a saisi, comme bon nombre de ses confrères, l’ouverture médiatique de 1989 pour créer son journal. Il a géré Rive Sud, avant de fonder le journal de proximité Chéraga Hebdo qui deviendra, en 2005, Alger Hebdo.

Malgré la maladie, Khaled Mahdaoui a continué à gérer son journal jusqu’à l’ultime moment. Khaled Mahdaoui avait 61 ans. Il a laissé une veuve et trois enfants.

E. W.

Article précédentDiplomatie : La victoire de Bouteflika félicitée dans le monde (et quelques voeux de bon rétablissement)
Article suivantAlger : La sûreté nationale vient de mettre la main sur un «tueur en série» qui découpait ses victimes