Barak-8

Une source sécuritaire israélienne a révélé que des négociations sont en cours entre le Royaume du Maroc et les industries aérospatiales israéliennes pour l’acquisition par Rabat du système de défense aérienne Barak-8.

La même source a indiqué que les négociations ont commencé lors de la visite du ministre israélien de la Défense Benny Gantz au Maroc, coïncidant avec la signature d’un accord de sécurité entre les deux pays.

Le système « Barak-8 » a été développé en coopération entre « Israël » et l’Inde afin d’être compatible avec l’arène maritime et terrestre en ce qui concerne les navires et les systèmes terrestres.

La même source a souligné que l’acquisition du système israélien par le Maroc dépendra du budget de défense marocain pour l’année 2022.

Il est à noter qu’en novembre dernier, le Maroc a signé un accord d’entente avec l’entité israélienne, stipulant une coopération entre les deux pays.

L’accord a été signé lors de la visite du ministre israélien de la Défense Benny Gantz à Rabat.

De son côté, le journal français Le Point a suggéré que le Maroc et Israël coopèrent en matière de sécurité pour faire face aux défis posés par l’Algérie dans la région.

Dans le même contexte, les reportages des médias marocains ont révélé les efforts marocains pour acquérir l’avion furtif américain « F-35 » avec la médiation israélienne.

Cela s’inscrit dans le cadre du partenariat militaire qui unit Rabat à l’Etat d’occupation sioniste.

Des sources marocaines ont souligné que Rabat avait demandé à l’occupation une médiation afin d’obtenir cet ordre militaire de l’armée américaine.

Le journal israélien « Mako » a rapporté que le Maroc souhaite acheter le chasseur avancé « F-35 », au milieu de l’escalade des tensions politiques avec l’Algérie et le Front « Polisario ».