ministre du Travail

Algérie : Après que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné la création d’un système de contrôle efficace afin de répartir équitablement l’allocation chômage, on parle encore de la répartition de l’allocation que les chômeurs attendent en pleine hausse scandaleuse dans les prix des produits à large consommation.

A cet égard, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youssef Sharafeh, a donné un certain nombre d’instructions qui permettraient d’accélérer le rythme auquel les chômeurs pourraient obtenir l’allocation.

Youssef a commandé un balcon pour accompagner le processus de transfert du dispositif d’aide à l’activité de la Caisse nationale d’assurance chômage vers l’Agence nationale d’appui et de développement à l’entrepreneuriat, et pour assurer le bon déroulement du processus.

Le même fonctionnaire a exigé d’accompagner les demandeurs de subventions et de traiter leurs demandes rapidement, loin des procédures bureaucratiques.

Il a appelé les responsables de l’État du Sud nouvellement créé à déployer les efforts et le dévouement nécessaires au service des citoyens des États eux-mêmes, et à se coordonner avec les États d’origine pour contrôler le transfert rapide des pouvoirs afin d’atteindre les objectifs pour lesquels ces des États ont été créés.

Dans ce contexte, l’intervenant a souligné la nécessité de respecter les consignes relatives à la prise en charge optimale des préoccupations des demandeurs d’emploi, la gestion transparente des offres d’emploi et des rendez-vous, et le respect des lois et procédures en matière d’emploi.

L’Algérie a alloué un montant de 142 milliards de dinars algériens, soit environ 750 millions de dollars, à titre de subvention annuelle qui sera distribuée aux chômeurs, selon ce qui est précisé dans la loi de finances 2022.

La valeur de la subvention varie, selon ce qui a été indiqué dans la loi de finances et selon Sky News Arabic, que chaque héros recevra, car les habitants des zones désertiques recevront un montant de 14 000 dinars, tandis que les habitants de l’est et les régions de l’ouest recevront un montant de 12.000 dinars, et en ce qui concerne les résidents du centre recevront le 10 deg.