ldj Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples demande au gouvernement d’interdire la Ligue de défense juive qu’il accuse de violences. « Le Mrap exprime son indignation face aux exactions répétées de la Ligue de défense juive, groupe d’extrême droite, laissé libre d’agir en France alors qu’il est interdit en Israël et aux Etats-Unis », lit-on dans un communiqué.

Le Mrap accuse la LDJ d’avoir attaqué des lycéens le 8 janvier à Paris et, plus récemment, des militants du Centre international de culture populaire, la mairie de Vitry et une librairie parisienne le 3 juillet. « Le Mrap réitère donc au gouvernement français sa demande pressante du 8 avril 2002 de dissoudre la dite Ligue de défense juive, à la suite de quatre agressions du siège national du Mrap, de ceux de la Fondation Danielle Mitterrand, de la Cimade et du CICP, de violences à Orly contre des militants pacifistes et de menaces de mort contre le président de l’Union des juifs français pour la paix », poursuit le communiqué.

Article précédentUrgent. Moines de Tibehirine: Nicolas Sarkozy prêt à lever le secret-défense
Article suivantAHWEL ENASS – Nos héros rencontrent des anges gardiens pour exorciser leurs démons