L’Education nationale va recruter en 2015

0
Advertisement

 

La circulaire envoyée par Abdelmalek Sellal aux ministres et walis permet des exceptions. C’est ce que vient de confirmer la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit qui annonce, contre toute attente, que les concours prévus en mars 2015 dans le secteur de l’Education nationale seront maintenus. « On ne peut pas ouvrir des écoles sans professeurs », a-t-elle argumenté, lundi, sur les ondes de la radio nationale.

Mme Benghebrit a rappelé que l’Education nationale « n’est pas concernée par cette mesure étant un secteur stratégique qui a besoin de combler les postes vacants estimés, pour l’année scolaire 2015-2016 à 7 000 enseignants les trois cycles confondus ». Elle confirme ainsi, donc, que le concours de recrutement des enseignants prévu en mars 2015, « se déroulera dans les délais fixés contrairement aux rumeurs concernant la suspension des recrutements dans la fonction publique dans le cadre de la politique du gouvernement pour faire face à la chute des prix du pétrole ».

La ministre a tenu à préciser que son département n’est pas exempt de la politique d’austérité décidée par l’Etat. « Nous allons, bien sûr, faire très attention aux dépenses », indique-t-elle à la télévision publique.

Le secteur de l’Education nationale a recruté, l’an passé, près de 150 000 enseignants tous paliers confondus. Cela n’a pas totalement permis de combler le déficit enregistré dans le domaine.

E. Wakli

Article précédentL’autoroute Est-ouest payante dès 2016
Article suivantLa star de la chanson marocaine Saad Lamjarred en concert à Alger