Une dizaine de jours après le début de l’intervention française au Mali, une voix dissonante vient de démentir l’information selon laquelle les avions français ont traversé le ciel algérien.

Selon l’hebdomadaire Jeune-Afrique, les services de l’armée de terre française ont présenté une carte au ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian. « Sur un écran, devant le ministre, on distingue le plan de vol que les chasseurs-bombardiers français ont suivi entre Saint-Dizier (France) et N’Djamena (Tchad). Durée : 9 heures 35, avec cinq ravitaillements en vol. Les pilotes ont l’ordre de faire des « frappes rapprochées. L’effet de surprise doit être total. A midi, les quatre Rafale détruisent simultanément trois cibles militaires autour de Gao. Puis ils reviennent pour en frapper une quatrième. Pour arriver jusqu’au Mali, l’itinéraire présenté à Le Drian contourne clairement l’Algérie par le Maroc, à l’Ouest », écrit le journal français.

Pourtant, une semaine auparavant, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a remercié l’Algérie pour avoir « autorisé sans limite le survol des avions français ».

Qui dit vrai ?

E. W.

Article précédentIn Amenas : Les véhicules des terroristes provenaient de Libye
Article suivantLa vidéo d’une « tentative d’assassinat » contre un dirigeant d’un parti politique bulgare fait le buzz sur internet