Un groupe de cyber-activistes algériens appelé DZ Mafia sévit sur le réseau social facebook. Il pirate les pages fans les plus populaires du web algérien, et a déjà pris le contrôle des pages de Algérien Zenda et de 1.2.3 Viva l’Algérie.

Ils sont une sorte d’Anonymous à l’algérienne, sauf que ces activistes ne travaillent pas contre les autorités. Le groupe de pirates estime que quelques pages Facebook algériennes profitent d’évènements importants pour manipuler l’opinion des internautes algériens et créer l’instabilité au sein du pays.

Pour faire tomber les pages incriminées, DZ Mafia crée des faux profils et identifie les administrateurs des pages les plus connues d’Algérie, il les ajoute en amis puis les pirate. Les pirates ont identifié trois pages qu’ils jugent nuisibles pour l’Algérie : 1.2.3 viva l’Algérie, Algérien zenda, Rasd algérie. Les deux premières ont déjà été piratées, et la troisième est dans la ligne de mire de DZ mafia qu’il accuse d’être proches des sionistes. L’organisation va parfois plus loin et révèle même des informations personnelles sur les administrateurs des pages, comme le lieu de résidence.

Entre soutien et condamnations

L’action de DZ Mafia a suscité des réactions variées. Comme sur la page de 1.2.3 Viva l’Algérie, où DZ mafia a assumé son attaque avec ce post :

Les pirates de Facebook reçoivent parfois des encouragements de la part des internautes hostiles à ces fameuses pages et certains n’hésitent parfois pas à leur donner des pages à pirater. D’autres condamnent ce piratage. On peut lire, d’ailleurs, plusieurs commentaires très critiques vis-à-vis de DZ Mafia, « Pourquoi n’attaquez-vous pas les pages israéliennes, plutôt que vos frères ? « , s’interrogent leurs détracteurs dans les commentaires…