blank

Une étude récente sur le taux de lecture de la presse nationale révèle que les jeunes entre 15 et 34 ans sont les plus grands lecteurs en Algérie. En effet, le taux de lecture chez les jeunes atteint 54,5% soit plus de 8,8 millions qui lisent la presse quotidiennement.

Les universitaires tiennent leur rang et sont les plus grands lecteurs de presse quotidienne, en Algérie, avec 95% parmi les étudiants de troisième cycle. L’étude, révèle aussi que les plus jeunes ne sont pas forcément à la traîne puisque 1 jeune sur 2 de plus de 15 ans lit la presse chaque jour, soit 60,5%.

Le sondage qui se penche aussi sur le taux de lecture selon le niveau d’instruction montre que 95% des universitaires lisent la presse quotidienne, contre 87,7% pour le niveau secondaire et pas moins de 25% pour les non-scolarisés.

Pour ce qui est de la configuration linguistique, les plus jeunes, du cycle primaire et moyen, sont arabophones, avec des taux respectifs de 79% et 75%. En revanche, les étudiants du secondaire et du cycle universitaire sont bilingues à 34% et 46%. En ce sens, le lectorat arabophone représente 72% du lectorat chez les jeunes de 15-24 ans et seulement 34% chez les 55 ans et plus.

L’étude effectuée en 2010 par la société IMMAR Research & Consultancy, spécialiste des sondages dans la régions Nord-africaine, conclut aussi que les lecteurs non-scolarisés sont relativement nombreux à lire la Presse quotidienne nationale en français.

Abdelatif Chaoui

Article précédentUne roquette lancée par Gaza aurait atteint pour la première fois Tel Aviv
Article suivantAvène s’attaque à l’acné des Algériens