prix du pétrole

Energie : Les prix du pétrole ont augmenté lundi, les perturbations de l’approvisionnement au Kazakhstan et en Libye compensant les craintes liées à l’augmentation mondiale rapide des infections par la souche mutée Omicron du coronavirus.

Le brut Brent a augmenté de 16 cents, ou 0,2%, à 81,91 $ le baril, tandis que le brut américain West Texas Intermediate a augmenté de 15 cents, ou 0,2%, à 79,05 $ le baril.

Les prix du pétrole ont augmenté de 5% la semaine dernière après que les manifestations au Kazakhstan ont perturbé les lignes de train et touché la production du plus grand champ pétrolifère du pays.

L’entretien des pipelines en Libye a également réduit la production de 1,3 million de barils par jour l’année dernière à 729 000 barils par jour.

L’emploi aux États-Unis a augmenté moins que prévu en décembre dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, et l’augmentation de l’emploi pourrait rester modeste à court terme, car l’augmentation des infections au COVID-19 perturbe l’activité économique.