Les sanctions contre la Jeunesse Sportive de Kabylie vont être « bientôt » allégées. Ce qui n’était que de simples rumeurs se confirme de plus en plus. Et c’est le ministre des sports, Mohamed Tahmi, qui l’a dit lors d’une visite à Tizi-Ouzou. Le ministre a indiqué, en effet, qu’ »il y a aujourd’hui une tendance  d’aller vers un allègement des sanctions à l’occasion de la prochaine assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de football (FAF) ».

« La stabilité et la sérénité au sein des clubs sont des éléments nécessaires pour le développement et la professionnalisation du football algérien », a-t-il  souligné. M. Tahmi a observé que « ce n’est pas par de petites guéguerres et par presse interposée qu’on règle des problèmes, car il y a des institutions  qui existent pour gérer ce type de situations ». Le ministre a exprimé son souhait de voir les membres  de la prochaine assemblée générale de la FAF, faire en sorte que « ces sanctions  soient allégées afin de permettre au club phare de la wilaya de Tizi-Ouzou de  retrouver son public et sa stabilité ».

Les sanctions contre la JSK vont être levées, en principe, lors de la prochaine Assemblée générale de la Fédération algérienne de football qui se tiendra le 25 mars prochain à Alger.

La JSK fait face à une triple sanction depuis la mort du joueur camerounais, Albert Ebossé, en septembre dernier à Tizi-Ouzou. Le club kabyle est privé de son stade et de son public. Il est également privé des compétitions continentales.

E. Wakli

Article précédentPHOTOS. Les émeutes s’étendent sur toute la ville d’In Salah
Article suivantPhotos et vidéo. Affrontements à In Salah: L’armée négocie avec les manifestants