La majorité des clubs algériens de football de la première division (Ligue 1) sont à l’étranger pour leur stage d’inter-saison. Au total, ils sont 12 clubs à avoir quitté le territoire national durant cet été, dont 11 pour la seule Tunisie.

Comme pour les vacances des autres catégories de la société, la destination préférés des clubs de football est la Tunisie, dont les installations offrent toutes les commodités nécessaires pour effectuer un bon stage. Seuls l’USM Harrach, le MC Oran, le RC Relizane et le MO Béjaïa sont restés au pays, respectivement à Ain Témouchent, Setif (pour le MCO et le RCR) et Bejaïa. Le CR Belouizdad, lui, a choisi, comme l’année dernière, le Maroc.

A noter que l’USMA et le MCA ont également, avant de rallier la Tunisie, effectués des stages en Europe. Le Mouloudia avait opté pour la Pologne, alors que l’USMA a jeté son dévolu sur la France.

Si certains dirigeants évoquent l’indisponibilité des installations nécessaires en Algérie et la rareté des centres de préparation, d’autres parlent aussi des aspects financiers. Les coûts pratiqués en Tunisie sont de loin inférieurs à ceux proposés en Algérie. Tous cela fait que chaque été, la majorité des clubs algériens s’installent durant une ou deux semaines à Ain Draham, Sousse ou Hammamet.

Elyas Nour