Douche froide pour les citoyens qui ont souscrit au programme de Logement promotionnel public (LPP). Alors qu’ils s’attendaient à pouvoir choisir l’emplacement de leurs logements dès le début de ce mois d’octobre comme cela a été promis, ils viennent d’apprendre que cela ne peut être possible qu’à partir de décembre. Pis, ils devront s’acquitter, dans des délais plus au moins court, de la deuxième tranche d’un million de dinars.

« Les souscripteurs à la formule LPP pourront verser la deuxième tranche, estimée à un million de DA, à partir  du dimanche 25 octobre 2015, a-t-on appris mardi auprès du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville », indique ainsi l’APS. Le ministère a rappelé que « les 4200 souscripteurs aux programmes « AADL » 2001-2002 transférés vers la formule LPP bénéficieront d’une réduction du montant de la deuxième tranche ».

Les souscripteurs pourront retirer les ordres de versement de la deuxième tranche au niveau des structures d’accueil où s’est déroulée l’opération de versement de la première tranche avec une durée de validité d’un mois de l’ordre  de versement à compter de la date de retrait.

De nombreux souscripteurs que nous avons contactés ont exprimé leu désarroi. Certains d’entre eux ont même annoncé que dans l’impossibilité de payer cette nouvelle tranche, ils ont décidé d’abandonner les démarches.

Ils sont 33 000 algériens à avoir versé une première tranche de 500 000 DA comme première tranche afin de pouvoir bénéficier d’un logement LPP.

Essaïd Wakli

Article précédentSports mécaniques/ L’Algérie renoue avec les grands rallyes  
Article suivantTextiles/ L’Algérie importe…des tapis de Turquie !