AADL-Zaafrania

Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, Abdelmadjid Tebboune, a demandé ce samedi que les délais de réalisation des logements de l’agence AADL et des logements promotionnels publics (LPP) fixés à 24 mois à partir du lancement des travaux, soient respectés.

C’est une recommandation qui devrait ravir les souscripteurs aux logements AADL et LPP. Pas de retard. Le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme veut éviter le scénario du programme des logements de location-vente de 2001 et 2002.  Des milliers de candidats éligibles à ces formules de logement ont attendu près de 10 ans ou attendent encore d’obtenir leur appartement. Pour ce nouveau programme de logement, toutes les étapes – traitement des dossiers, la réalisation et l’attribution des logements – doivent être achevées dans les délais impartis.  « Je comprends que les terrains réservés à la réalisation de ces logements nécessitent des techniques particulières et un temps supplémentaire mais je ne tolère pas que les souscripteurs aient à vivre le même épisode que celui du premier programme AADL », a expliqué M. Tebboune alors qu’il visitait justement deux chantiers à Ouled Fayet.

De nombreux chantiers ont été lancés dans le pays pour respecter le plan de réalisation mis en place pour les formules AADL et LPP, mais l’expérience du passé pousse le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme à être prudent. Lors du dernier programme AADL, de nombreuses contraintes avaient été évoquées pour justifier les retards de construction. Pour le directeur de l’agence AADL, Elias Bendir,  les travaux avaient été ralentis par la difficulté du sol qui requiert des permis de laboratoires de contrôle technique. Quant au directeur de l’entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), Amar Guelati, il s’était plaint des revendications salariales des ouvriers étrangers. Cette fois-ci aucune excuse ne sera acceptée, promet le ministre, qui n’a pas hésité à recourir à la menace. « Il est impensable que les projets restent otages d’une situation de blocage quelconque et nous irons, si nécessaire, vers la résiliation des contrats pour en conclure avec d’autres entreprises », a-t-il insisté. Si les délais sont bel et bien respectés les premiers logements seront livrés à partir de fin 2015.

La rédaction avec APS

Article précédentEt si l’Algérie apprenait à aimer les nouvelles technologies ?
Article suivantL’enseigne hôtelière Radisson Blu implantera un hôtel 4 étoiles à Hydra