La procédure administrative d’acquisition des logements sociaux relevant des biens de l’Etat sera bientôt allégée au profit de leurs occupants, ayant actuellement le statut de locataires. C’est ce qu’a indiqué jeudi dernier le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Tebboune.

A cet effet, un décret exécutif sera incessamment promulgué. « Le décret, approuvé hier (mercredi dernier) en conseil de gouvernement, est actuellement sur le bureau du Premier ministre pour signature. Il sera publié au journal officiel d’ici deux semaines », a déclaré M. Tebboune, cité par l’APS.

Et le premier responsable du secteur d’expliquer: « Après l’entrée en vigueur de ce décret, le citoyen qui souhaite acquérir son logement peut s’adresser directement à l’OPGI (Office de promotion et de gestion immobilière). L’OPGI fera, entre autres, une évaluation de principe du logement avant de transmettre le dossiers aux services des Domaines pour une évaluation définitive ».

A en croire le ministre, les pouvoirs publics comptent ainsi remédier aux blocages bureaucratiques qui entravent l’avancement de l’opération de cession de ces logements lancée depuis maintenant plus d’une dizaine d’années. En effet, de 2004 à ce jour, seuls 120 000 logements ont été cédés sur un total de près de 600 000 unités mises en vente, d’après la même source.

A travers ce nouveau texte réglementaire, les autorités veulent accélérer la cadence et achever l’opération afin de clore ce dossier devenu, au fil des années, un véritable casse-tête. « L’opération de cession a été renouvelée à deux reprises et elle s’achèvera en décembre 2015. Je ne pense pas qu’il va y avoir une autre loi pour la prolonger davantage », a averti M. Tebboune.

Article précédentSalaire / 80 000 travailleurs de l’Education nationale augmentés
Article suivantDérapage/ Sarkozy lance une « fatwa » sur l’Algérie