Louisa Hanoune, leader du Parti des travailleurs,(PT), et candidate malheureuse aux dernières élections présidentielles, avec 4,22% des suffrages, n’exclue pas une alliance de son parti avec le RND d’Ouyahia, qui est partie intégrante, rappelons-le, de la coalition au pouvoir (FLN, RND et MSP)

En effet, reprise par Le Jeune Indépendant, elle a déclaré que «Le PT fait front sur la base de positions communes au sujet de questions», avant de rajouter que son parti «est prêt à faire alliance avec le RND» si les positions des deux formations politiques convergent.

Il n’ y aura pas d’alliance avec l’opposition

« Nous ne ferons pas front avec l’opposition. Eux (les partis qui ont boycotté la présidentielle, NDLR) ont mené campagne contre nous», a précisé par ailleurs, Louisa Hanoune.

Elle a tenu à se démarquer – se désolidariser disent certains- des appels récents des partis démocratiques à l’édification d’un front commun. Je ne suis «concerné, ni de près ni de loin» avec ces partis, a-t-elle déclaré. Elle a expliqué que la conception du PT est de faire front avec d’autres formations sur la base «de positions communes sur les questions»

Louisa Hanoune s’est dit étonnée par l’attitude «des partis qui ont appelé au boycott et qui ont siégé dans la commission de surveillance», allusion faite au MDS et au PST. Elle a également critiqué «certains militants du FFS qui s’en sont pris à nous» au lieu de s’en prendre au régime lors de la récente campagne présidentielle, a-t-elle encore dit.

Pour rappel, Louisa Hanoune a dénoncé la fraude dans les élections-remportées par la coalition au pouvoir- en « rejettant globalement et dans le détail les résultats officiels » de ce scrutin.

algerie-focus.com avec Le Jeune indépendant

Article précédentDémocratie
Article suivantEtats-Unis: révélation surla torture pratiquée par la CIA