Les souscripteurs au programme de Logement promotionnel public (LPP) peuvent espérer. Les chantiers de construction de leurs logements ont démarré. Un premier lot de 16 000 appartements est déjà en chantier.

Intervenant sur les ondes de la radio nationale, Amar Guellati a précisé  que pour la capitale, ce sont près de 8.000 unités qui sont actuellement en  cours de réalisation et que le taux d’avancement des travaux varie d’un site à un autre, rapporte l’APS.

« Des bureaux d’études seront désignés pour assurer un suivi rigoureux  des différents chantiers » a-t-il expliqué précisant que près de 500 ingénieurs  et architectes seront prochainement recrutés pour superviser les différents  projets » a encore indiqué Amar Guellati. Pour ce dernier, qui supervise le programme de logements LPP,  a enregistré jusque-là près 46.000 demandes déposées alors que près de 38.000. Interrogé, par ailleurs, sur le type architectural choisi pour les  futurs projets LPP, l’intervenant a affirmé qu’ils seront constitués, en partie,  par des immeubles de taille moyenne (de 5 à 9 étages), des logements semi collectifs et des logements individuels. « Cette dernière catégorie d’habitat sera réservée aux wilayas du Sud  et des Hauts plateaux », a-t-il précisé assurant que les logements de ce type  de logements seront d’une qualité supérieure.

Amar Guellati a également confirmé que les quelques 4.000 souscripteurs de logements AADL réorientés récemment vers le promotionnel public bénéficieront  d’une « priorité absolue » dans le traitement de leurs dossiers.

Sur un autre plan, le ministre de l’Habitat,  Abdelmadjid Tebboune a précisé que la commission nationale d’examen des recours liés aux demandes de logements, toutes formules confondues, présidée par le Secrétaire général du ministère a examiné jusqu’à hier mardi 4.000 recours  dont la plupart sont liés aux programmes AADL.

Essaïd Wakli /agence

Article précédent« C’est facile de convaincre les Algériens de voter pour Bouteflika »
Article suivantL’Algérie moquée dans le monde !